Réduire le gaspillage alimentaire, la chasse est (ré)ouverte !

Les plus sages d’entre nous (oui, on parle des plus vieux, mais on dit sages pour rester polis) se souviennent d’une campagne qui mettait en scène une affreuse petite bête qu’il fallait chasser, la chasse au gaspi. C’était il y a plusieurs dizaines d’années (ça ne nous rajeunit pas tout ça, ma bonne dame) mais réduire le gaspillage alimentaire est toujours d’actualité.

Réduire le gaspillage alimentaire

La chasse au gaspi en mode 70′s

Mercredi, c’était la journée mondiale de l’alimentation, mais aussi la première journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. Vaste chantier me dit mon quotidien préféré : chaque année, 20 kilos d’aliments par personne partent à la poubelle. C’est un peu comme si vous jetiez votre enfant. Ou votre chat (vraiment si c’est un gros chat. En cas de doute, privilégiez la solution n°1). En fait, on gaspille 1/3 de la production mondiale chaque année. Ça fait peur.

Mais pourquoi je vous parle de tout ça ? Parce que réduire le gaspillage alimentaire est stratégique pour Brunch me up’.
D’abord parce que quand on achète et qu’on jette, on dépense pour rien. Et si on dépense pour rien, on fait payer plus cher le client. C’est idiot. Imaginez votre addition au resto, avec 30% de moins. D’un seul coup, elle devient plus sympa.
Ensuite parce qu’on a une conscience. Si le seul problème était le gaspillage alimentaire, ce serait problématique mais pas catastrophique. Le souci, c’est qu’il y a de nombreuses personnes qui ne mangent pas à leur faim. Et pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour les trouver.
OK pour le constat, mais tu as des solutions pour réduire le gaspillage alimentaire de ta boîte ? Oui, et plein. C’est à ce moment-là que le contrôleur de gestion ressurgit (ici aussi, ça fait peur).

La première idée vient de l’approvisionnement. On ne fera pas appel à des grossistes qui te vendent les salades par palette. On privilégiera les producteurs locaux, qui produisent de manière responsable et raisonnable. Quitte à payer un peu plus cher à la pièce. Au moins, on aura de bons produits, en quantité adaptée. Et comme on s’engagera sur des quantités, pas de surproduction, donc pas de gaspillage.
La deuxième idée vient des invendus. Pour permettre aux étourdis de commander le jour même, on va devoir produire un peu plus le matin. Mais si on a trop produit, on fait quoi de nos croissants ? On mange tout jusqu’à la crise de foie, on devient obèse et on se déplace en roulant ? C’est là qu’intervient l’idée : on va monter un partenariat avec une association locale pour redistribuer viennoiseries, pâtisseries et autres produits frais. Comme ça, on garantit à nos clients des produits frais et on aide ceux qui sont dans le besoin.
Alors vous l’aurez compris, l’important pour Brunch me up’ est de vous régaler tout en réduisant le gaspillage au maximum et l’impact de notre activité sur l’environnement. Et ça commence par réduire le gaspillage alimentaire.

En m’intéressant aux pratiques des entreprises, je me suis rendu compte que certaines pratiques étaient lamentables. Quand tu as des invendus, tu le mets à la poubelle, tu ajoutes une dose de javel dessus et hop, on baisse le rideau. Pour ma part, je suis convaincu qu’il y a une part de plus en plus importante des consommateurs qui ne choisissent plus uniquement de consommer pour le plaisir, mais qui pensent à tout ce que leur achat produit, que ce soit en positif ou en négatif.

Connaissez vous des entreprises qui mettent en place des actions pour réduire le gaspillage alimentaire ?

Réduire le gaspillage alimentaire

Ne jette plus le pain pain rassis. Fais-en une bague pour ta copine

Source image : designbreakonline.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “Réduire le gaspillage alimentaire, la chasse est (ré)ouverte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge